Afin de vérifier la qualité des topographies intertidales générées, celles-ci sont comparées à des mesures indépendantes, qui correspondent principalement à des mesures DGPS (Differential Global Positioning System) et LIDAR (Light Detection and Ranging).

Voici un exemple sur la figure 3D interactive suivante de validation par des mesures DGPS acquises en partie centrale de la baie d’Etretat le 10 janvier 2020 (pour vous déplacer dans la figure: clic gauche (rotation), molette(zoom/dezoom), clic droit (translation)) :

En interpolant des données DGPS sur notre grille de topographie, on obtient de très bons résultats de validation: une erreur absolue moyenne de 27cm et erreur RMS de 32 cm.



Voici un exemple sur la figure 3D interactive suivante de validation par des mesures LIDAR acquises sur l’ensemble de la baie d’Etretat le 28 août 2019 (pour vous déplacer dans la figure: clic gauche (rotation), molette(zoom/dezoom), clic droit (translation)) :

On obtient aussi de bons résultats de validation: une erreur absolue moyenne de 39cm et une erreur RMS de 50 cm, sachant que la précision verticale des mesures Lidar est d’environ 20cm.


La validation par mesures DGPS acquises en plein hiver est meilleure que celle avec les données Lidar acquises en août, bien qu’elle ait eu lieu en période hivernale avec une topographie plus rapidement changeante. Ceci est principalement dû à la précision verticale des mesures DGPS, inférieure à 10cm, qui est meilleure que celle du Lidar (de l’ordre de 20cm). Cela laisse donc présager que l’erreur RMS commise en période estivale est bien en-deça des 50cm, très probablement inférieure à 30cm.