Les caméras de Waves’n See scrutent l’érosion des plages

(lien vers article de la tribune)

À Toulouse, deux experts en océanographie ont eu l’idée d’utiliser des caméras de surveillance pour évaluer les mouvements de sable sur les zones littorales. Cet outil de suivi pourrait être utilisé par les élus locaux. La startup Waves’n See réfléchit aussi à une déclinaison du concept pour évaluer les bonnes zones de surf.

Depuis son écran d’ordinateur, Yves Soufflet a une vue sur l’ensemble de la baie de Biarritz. Le tableau de bord indique également la hauteur des vagues, leur fréquence (une toutes les 12 secondes) et la provenance du vent (Nord-Est). Ceci n’est qu’une simulation mais elle pourrait devenir réalité si la ville adopte le système Waves’n See créé par Yves Soufflet. Après avoir travaillé pendant dix ans en tant qu’océanographe à Southampton, Barcelone et Toulouse au sein du Legos, le chercheur a décidé de créer une société coopérative qui utilise la vidéo pour surveiller le littoral.

Un tableau de bord pour aider les élus à surveiller le littoral…

(lien vers article de la tribune)